On parle de nous

LA CREOLE EN PINCE POUR LE RHUM

LA CREOLE EN PINCE POUR LE RHUM

18/02/2017

Depuis ces origines, la tradition tient bon à la Créole, servie par un cadre néo-colonial charmant et lumineux. Sous l’impulsion de Suresh et de Patrick, respectivement propriétaire et directeur, l’ambiance est toujours aussi chaleureuse.

Ouvert par Liliane Harley, ce restaurant-cabaret aux allures de Cotton club à la française, migra avec bonheur de la rue Cambacérès au boulevard du Montparnasse, en 1956. On y croisait Henri Salvador flanqué du tout Paris. Le premier club de Régine n’était pas loin...
Cet établissement est ainsi l'un des plus anciens et des plus attachants restaurants antillais de la capitale.

Aujourd’hui plus qu’hier...

Au son festif des grands standards îliens, on réserve à la Créole pour découvrir une impressionnante carte de rhums qui associe les incontournables, livrant le meilleur de la Martinique (Clément, Saint James, Trois Rivières, La Mauny, Depaz...), de la Guadeloupe (Longueteau, Damoiseau, Père Labat, Domaine de Séverin...), de Guyane (La Cayannaise), d’Haïti (Barbancourt), de la Réunion (Rivière du Mât, Charrette) et de l’Île Maurice (Arcane). Ces VS, VSOP, XO et Millésimes valent tous la dégustation.
De son côté, la restauration a gardé un bel accent créole. Après le ti-punch ou le rhum arrangé qui ouvre l’appétit, les entrées annoncent les saveurs... Vindaye de poisson, Accras de morue, Boudins, Crabe farci, Féroce d’avocat... Les plats confirment le parti savoureusement exotique : Agneau massalé, Rougail saucisse ou boucané, Porc roussi, Colombo de cabri ou de poulet, Carry de gambas, Blaff de poisson, Dorage royale grillée...

122 boulevard du Montparnasse – 14e ardt
Tél. : 01 43 20 62 12
www.la-creole.fr

Festival de cuisine créole

Festival de cuisine créole

06/10/2015

Depuis lundi 5 octobre jusqu'au jeudi 8 octobre,Le restaurant « La Créole » organise le Festival de la Cuisine Créole.Article et photos de la soirée Guyanaise de ce lundi.
Cet évènement met à l’honneur la gastronomie française d’Outre-mer. Chaque jour midi et soir un département ultramarin sera représenté, et les soirées seront animées par leballet de dansestraditionnelles D'lys des Îles...www.la-creole.fr

Réussite complète pour la première soirée consacrée à la Guyane.La première partie sous forme de cocktail dinatoire vip,nous permet de déguster et apprécier 4 bières guyanaises jeune Gueule (3 blondes dont une "féminine" et une brune).www.jeunegueule.com.Quelques amuse-bouche accompagnent cette dégustation, en salle ou au bar.Après l'arrivé de la troupe martiniquaise de danses D'lys des Ïles, le festival culinaire commence avec les recettes concoctées par Gabin, le chef du restaurant, qui nous surprend par la qualité des plats, la finesse des recettes et les saveurs sublimées par les justes dosages des épices et des sauces ,accompagnant les bouchées de crevettes Galibis et le poulet fermier boucané parfumé aux 5 épices.Le dessert est de la mème veine avec un vrai pudding d'antan, façon créole, au parfum de vanille et sa crème anglaise.Surprenant pour un chef qui ne m'avait jamais enthousiasmé .Entre les plats , place a la danse , en groupe, puis avec le public qui fait connaissance , guidé par les danseurs et danseuses, dont des touloulous, du Piké Djouk, de la Mazurka et de la Biguine.Cerise sur le gâteau,le guitariste martiniquais Guy partage ses talents avec la grande chanteuse guyanaise Sylviane Cédia.Félicitation au boss Suresh,au maestro Jimmy Blanche,au directeur de la Créole,Patrick Davin, à la jeune et efficace chargée de com,Cilane Gallois et au présentateur d'Espace fm,Franck Zami, accompagné d'Alfred Joacksan, à la caméra.


mardi 6 octobre menu réunionnais: menu "la métisse des Mascareignes"-17h3 cocktail dinatoire avec présentation et dégustation de la biere Dodo-19 heure ouverture du restaurant-diner réunionnais ou à la carte-représentations danses réunionnaises (Séga,Maloya).
mercredi 7 octobre: menu" Madinina l'île aux fleurs"- 17h30 cocktail dinatoire avec les rhums Clément et JM-19 heure ouverture du restaurant-diner martiniquais ou à la carte-représentations danses martiniquaises (Mazurka,Biguine).
jeudi 8 octobre: menu" karukera l'ïle émeraude"-17h30 cocktail dinatoire avec présentation et dégustation des rhums Longueteau-19 heure:ouverture du restaurant-diner guadeloupéen ou à la carte-représentation danses guadeloupéennes (Mazurka,Biguine et Bélé)- en live musiques caribéennes.

*1 entrée +1 plat +1 desset 24.50 euros/ pass 4 jours 80 euros (1 repas par jour, déjeuner ou diner , menu festival uniquement)
*Quizz Outre-mer avec lots à gagner.
www.la-creole.fr
info@la-creole.fr
01 43 20 62 12

Affiche du Festival

Affiche du Festival

06/10/2015

http://97land.com/

RESTAURANT// Le Festival de la cuisine créole à Paris

RESTAURANT// Le Festival de la cuisine créole à Paris

28/09/2015

Alors que l’automne débarque avec son air frais, notre esprit encore nostalgique des plages d’été ne réclame plus que chaleur et dépaysement… Ca tombe bien : du lundi 5 au jeudi 8 octobre, le restaurant La Créole (boulevard Montparnasse à Paris) lancera la toute première édition du Festival de la cuisine créole ! Rhums, cocktails, accras, gambas, cabri et autres délices des îles offriront l’occasion de voyager avec gourmandise au cœur d’un patrimoine coloré et riche en saveurs. Chaque jour, midi et soir, un Département d’Outre-Mer sera ainsi représenté à travers un menu comprenant entrée, plat et dessert pour moins de 25 euros par personne. Pour parfaire l’immersion, des danses et des musiques traditionnelles de la Guyane, la Martinique, la Réunion ou la Guadeloupe viendront également égayer le repas. Bref, du folklore pour les yeux, les oreilles et les papilles : un événement ensoleillé à ne pas manquer !

Plus d’informations sur la page internet du festival : https://www.facebook.com/festivalcuisinecreole?ref=hl

Festival de cuisine créole -8/8 octobre - La Créole Montparnasse

Festival de cuisine créole -8/8 octobre - La Créole Montparnasse

14/09/2015

Le restaurant « La Créole » 122, boulevard de Montparnasse 75014 Paris, organise le Festival de la Cuisine Créole – 1ère édition du lundi 5 au jeudi 8 octobre. Cet évènement mettra à l’honneur la gastronomie française d’Outre-mer. Chaque jour midi et soir un département ultramarin sera représenté, et les soirées seront animées par des danses et musiques traditionnelles du département à l’honneur. www.la-creole.fr

lundi 5 octobre :menu "La belle guyanaise "-17h30 cocktail dinatoire avec présentation et dégustation biere guyanaise Jeune Gueule-19 heure ouverture du restaurant-diner guyanais ou à la carte-représentations danses guyanaises (Piké Djouk,Mazurka,Biguine.
mardi 6 octobre menu réunionnais: menu "la métisse des Mascareignes"-17h3 cocktail dinatoire avec présentation et dégustation de la biere Dodo-19 heure ouverture du restaurant-diner réunionnais ou à la carte-représentations danses réunionnaises (Séga,Maloya).
mercredi 7 octobre: menu" Madinina l'île aux fleurs"- 17h30 cocktail dinatoire avec les rhums Clément et JM-19 heure ouverture du restaurant-diner martiniquais ou à la carte-représentations danses martiniquaises (Mazurka,Biguine).
jeudi 8 octobre: menu" karukera l'ïle émeraude"-17h30 cocktail dinatoire avec présentation et dégustation des rhums Longueteau-19 heure:ouverture du restaurant-diner guadeloupéen ou à la carte-représentation danses guadeloupéennes (Mazurka,Biguine et Bélé)- en live musiques caribéennes.

*1 entrée +1 plat +1 desset 24.50 euros/ pass 4 jours 80 euros (1 repas par jour, déjeuner ou diner , menu festival uniquement)
*Quizz Outre-mer avec lots à gagner.
www.la-creole.fr
info@la-creole.fr
01 43 20 62 12

Festival de la cuisine Créole à Paris

Festival de la cuisine Créole à Paris

25/08/2015

Comme beaucoup de parisiens, nous aimons beaucoup la cuisine créole, et l’une de ses meilleures ambassades : le restaurant La Créole du boulevard Montparnasse, si accueillant avec sa grande façade blanche style colonial, son mobilier exotique et sa végétation tropicale luxuriante.

Bonne nouvelle, pour la rentrée 2015, ce restaurant chaleureux vous propose un Festival de la cuisine Créole du 5 au 8 octobre 2015, autour d’un unique et super menu à seulement 24,50 €.

Festival de la cuisine Créole à Paris.
Cet événement a pour ambition de mettre à l'honneur la gastronomie Créole en proposant midi et soir un menu avec entrée, plat et dessert à seulement 24,50 € hors boisson.
En prime, la Créole se met sur son 31 pour cette occasion avec chaque soir, une déco en fête et des animations avec danses, musiques et/ou chants selon le département d’Outre mer représenté.

Au programme :

Lundi 5 Octobre : La Guyane
Mardi 6 Octobre : La Réunion
Mercredi 7 Octobre : La Martinique
Jeudi 8 Octobre: La Guadeloupe
Une véritable aubaine, à ne pas manquer si, comme nous, vous êtes des fans de la cuisine Créole.

Menu avec entrée, plat et dessert à seulement 24,50 € hors boisson, servi au déjeuner et au dîner. Pass 4 jours à 80€ (1 repas par jour, midi ou soir, exclusivement avec le menu festival )

RESTAURANT // La Créole, ou la gourmandise antillaise ! (Paris)

RESTAURANT // La Créole, ou la gourmandise antillaise ! (Paris)

08/07/2015

La cuisine antillaise est renommée pour être aussi riche en couleurs qu’en saveurs. Et ce n’est certainement pas La Créole, resto dépaysant situé sur le boulevard Montaparnasse, qui démentira cette réputation. Pour en témoigner, Vivons Facile ! a plongé sa fourchette dans ses généreuses assiettes…

« Historique, oui ! » Responsable du restaurant le week-end, Patrick ne mâche pas ses mots. Il faut dire que, bien avant l’arrivée des gérants actuels, La Créole a vu passer de grands noms entre ses murs tapissés de motifs tropicaux… Depuis l’ouverture de l’établissement en 1956, Henri Salvador (évidemment), Dalí, de nombreux dignitaires étrangers et tous les Présidents français jusque Jacques Chirac, paraît-il, se sont succédé à table pour apprécier ses spécialités.

A la carte, les produits locaux se bousculent : morue, crabe, lambi, gambas, coco, avocat, igname, épices et piment ouvrent un horizon tropical dès le premier coup d’œil. Indéniablement, le chef Gabin connaît ses classiques sur le bout des doigts. Du colombo au rougail, en passant par le massalé, le blaff (un court-bouillon antillais) et le chiktay (apéritif à base de morue hachée), l’éventail des préparations promet aux babines un délicieux aller-retour en Outre-Mer. A noter également, le restaurant dispose d’une impressionnante carte de cocktails… histoire de démarrer le festin dans le plus pur esprit antillais.

Pour ouvrir le repas, un seul conseil : jetez-vous sur la « ronde antillaise ». Passant en revue les mise-en-bouche les plus incontournables (concoctées quotidiennement sur place), cette danse-là fait chavirer les papilles et s’amuse des contrastes entre rondeur et piquant des saveurs, moelleux et croustillant des textures. Côté plats, le restaurant a encore de la ressource sous les talons : viandes et poissons ont été sélectionnés pour leur qualité (La Créole est d’ailleurs le seul restaurant antillais de la capitale à proposer du poulet Label Rouge), ce qui justifie les prix à la carte. Tirant également profit d’une cuisson patiente et d’un long mijotage, chaque bouchée fond dans la bouche : un vingt sur vingt pour ce chapitre culinaire. Et si d’aventure le cabri vous était encore inconnu, sautez sur l’occasion pour déguster sa chair tendre à la saveur profonde, proche de l’agneau… On en trouve trop peu dans les assiettes de la métropole, alors qu’il est la star des cérémonies antillaises !

Qui dit créole, dit forcément épices. On attend donc au tournant le chef sur la préparation des sauces. Bingo, il excelle aussi sur ce terrain. Parfumées et relevées juste comme il faut, gourmandes sans laisser une impression trop grasse. A l’ardoise, petit coup de cœur pour l’onctueuse crème à l’ail qui accompagne le poulet : un délice qui nous oblige à replonger sans cesse la cuillère…

Les papilles amatrices de dessert pourront enfin se satisfaire des typiques torrent d’amour, glace coco maison et autres flans coco… si toutefois elles ont encore de la place pour les accueillir. Notre préférence va au blanc-manger (à la coco, naturellement), ferme et mousseux à la fois, délicatement aromatisé et sucré juste à point.

Vous l’aurez compris : si le cadre, l’accueil et les bons conseils prodigués sur place font de La Créole un restaurant où l’on remet les pieds avec plaisir, c’est aussi le talent aux fourneaux qui fait marquer des points au lieu. Auréolé d’un beau parcours (les cuisines d’un quatre étoiles dans les DOM-TOM, des débuts parisiens avec la télégénique Babeth de Rozières…), le chef Gabin ajoute à sa passion pour les saveurs antillaises non seulement une technique imparable, mais encore une véritable curiosité gastronomique. Au gré des plats du jour, il s’amuse ainsi à réinventer les grands classiques franchouillards en y intégrant l’exotisme qui lui tient à cœur. Comme dans ce parmentier où la pomme-de-terre laisse place à de la patate douce fondante et sucrée… Mais chut, les autres trouvailles sont encore des surprises !

http://www.vivonsfacile.com

Tenez-vous au courant